• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Après deux heures de navigations, nous entrons dans la lagune du Fernan-vaz. Une brise douce et fraîche souffle. Nous sommes arrivés à Omboué.

C’est aux Portugais que reviennent le mérite d’avoir découvert la côte occidentale d’Afrique au 15ème siècle, et l’estuaire du Gabon en particulier en1472. Dès 1475, toute la cote jusqu’à Mayumba était explorée. Des navigateurs comme Fernan-Vaz, Lopez Gonçalvès, Ruy de Sequera, entrant en contact avec les populations et les pays, y laissèrent leur nom et leur souvenir.
Le troc avec les populations du littoral fut d ‘abord l’apanage des Portugais, mais la fin du XVIème siècle vit l’entrée dans l’arène commerciale des Espagnols, des Hollandais, des Anglais et des français. Ces relations commerciales se développèrent pendant plus de trois siècles.

La lagune du Fernan-Vaz est reliée à l’Ogoué par trois bretelles fluviales associées, les rivières Adolé, Agoulè et Poulounié. Cette dernière se jette dans l’Ogololè qui rejoint l’Animba, le bras sud de l’Ogoué en son delta.
La lagune du Fernan-Vaz est par ailleurs le débouché de cours d’eaux dont le plus important est le Rembo Nkomi qui descend des montagnes bordant à l’Ouest la plaine de la Ngounié ; Dans ses sinuosités, elle est également proche du rivage de l’océan, mais aussi, au Sud-Est, de la lagune Iguéla s’ouvrant en dessous de la pointe Sainte Catherine, tandis qu’au Nord-Est elle voisine avec le lac Anengué dépendant de l’Ogoué.
Le long de l’océan, à quelques kilomètres du rivage, s’étirent l’Ikando qui rejoint l’Animba à l’embouchure du Fernan-Vaz, puis la lagune elle-même, créant ainsi une voie d’eau parallèle à l’océan, et ininterrompue.La lagune du Fernan-Vaz ou la lagune Nkomi, remontée de son embouchure jusqu’au point où elle s’infléchit définitivement vers l’intérieur, fait suivre le littoral sur une soixantaine de kilomètres ; le cordon sablonneux qui les sépare n’atteint pas dix kilomètres dans sa plus grande largeur, à hauteur d’Omboué.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10